Vélo-boulot beauceron

En ce moment, le matin et le soir, ça ressemble à ça. 24.5 km aller, un peu plus pour le retour via les poubelles, debout à 04h40 pour être dispo à 7h sur le chantier. Je dors bien la nuit…

Publicités

« Vous êtes venu en vélo? »

Quelle question à la con. Non, je me balade avec un casque de vélo et une sacoche de vélo pour faire beau. Et je porte des guêtres tachées de saumure pour la classe.

« Oui, bien sûr, comme tous les jours, réponds-je.

Il fronce les sourcils. « Ça doit être glissant…! », dit-il d’un air légèrement dédaigneux, un peu prophétique et en tous cas incompréhensif.

Non, ducon, il est tombé 10 cm de neige (ou 7 ou bref…), aucune auto ne dépasse 30 km/h, les piétons marchent avec les bras à l’horizontale (ou presque), c’est évident que ça ne glisse pas.

« Il faut faire attention, comme en auto ou à pieds. Avec un vélo équipé, aucun problème! », assure-je.

La porte de l’ascenseur s’ouvre.

« Bonne journée! », conclus-je, terminant la conversation avec ce pauvre interlocuteur autofrustré.