Samedi 21 Octobre 2017: Fahrrad und Bäckerein. Und  TimberTower! (Aurich – Hannover)

En route pour Hannover, 219 km de Aurich. Ce soir je prends un train de nuit pour Munich, avec la Bavière, la Forêt Noire et le Grand Ballon dans le colimateur.

Je quitte l’hôtel en y laissant ma valise: je reviens dans deux semaines. Avec moi, le Travelers Check, un gros sac de selle avec des fringues, et un sac de cadre avec du bazar.

Je suis dans un premier temps chanceux: pas de pluie et le vent est pour l’instant discret. Roule, tranquille mais à vitesse décente quand même. Je me sens pas super en forme, mais ça va aller.

Je passe à côté d’un parc éolien qui est en train d’être demantelé. Elle vient probablement de là, la vidéo de tour en béton dynamitée que j’avais vue sur facebook. Impressionnant en tous cas de voir la tour écrasée au sol de tout son long. Pas de photo, désolé! 

Je roule la plupart du temps sur les pistes cyclables bordant les gramdes routes. Pas le plus plaisant, mais très pratique et direct.

Seul problème, comme je l’ai déjà écrit plusieurs fois: les chicanes aux carrefours, qui cassent le rythme et sont même dangereuses, surtout avec toutes ces feuilles mortes trempées qui couvrent l’asphalte (ou les pavés).

Il fait gris. Le vent se lève contre moi, comme l’avait dit la météo. Tu parles d’une idée, voyager à vélo en automne.

Les kilomètres défilent tant bien que mal. Passé 100 km, on approche de midi, je commence à avoir assez faim pour faire un arrêt. Jusqu’à présent les arrêts s’étaient limités à d’autres nécessités physiologiques.

Deux petits sandwiches et quelques trucs sucrés, et ça repart…sous la pluie, quand même drue et qui ne discontinuera qu’un peu avant la fin d’après-midi.

C’est laborieux. Le sac de guidon pas testé et mal placé m’empêche de me mettre en danseuse. Le nouveau Garmin est déjà déchargé. J’ai un coup de barre. La route est chiante.

Autre arrêt-boulangerie vers 17h. Calories à gogo. J’arrive en vue de Hannover….

…et je tombe sur la TimberTower, une tour d’éolienne en bois! Ah, j’avais oublié qu’elle était ici. Quelle bonne surprise!

Bon, évidemment on peut pas s’ en approcher: elle est dans l’enceinte du centre de recherhe qui l’a probablement financée. Tant pis.

Passage par quelques chemins un peu boueux, et je rejoins une piste qui s’enfonce dans la ville.

Il est passé 18h, je peux circuler légalement dans les zones piétonnes. Y’a quand même pas mal de monde. 

La gare! Mission accomplie. J’achète le ticket pour mon vélo (12 euros, quelle bande de voleurs!). Me voilà en règle. 

Je me trouve un restau. Un peu cher pour ce que c’était, j’ai trouvé, mais bon. Je me change aux chiottes, ça fait toujours du bien de sortir d
Article à finir. Train fauve douche madame archaïque

Publicités

Une réflexion sur “Samedi 21 Octobre 2017: Fahrrad und Bäckerein. Und  TimberTower! (Aurich – Hannover)

  1. ahahah j’ai hate de savoir la fin surtout avec la madame archaïque et le fauve. Je pense que aussi que c’est pas le centre de recherche qui a financé la construction mais les organismes subventionaires. Les centres de recherche font rarement d’argent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s