Mardi 11 Juillet 2017: Guatemala, le pays qui monte (Tapachula – San Marcos)

Dure journée: 2700 m de dénivelé. Strava: https://www.strava.com/activities/1079123545/shareable_images/map_based?hl=en-US&v=1499817684

Je quitte mon palace vers 9h. Petites courses (riz…) et hop, en route.

À l’horizon, les montagnes du Guatemala. 


Le Mexique me souhaite bon voyage. ¡Adios, Mexico!


Route relativement clémente jusqu’à la frontière: pente douce et un peu de trafic.

Formalités administratives: un tampon de sortie du Mexique, un autre d’entrée au Guatemala. La frontière est une passoire, j’aurais pu passer direct sans aucun tampon.

Le coin grouille. Un mec veut me changer mes pesos mais son taux est assez proche de l’arnaque. Au final j’irai à la banque me faire VRAIMENT arnaquer (0.28 au lieu de 0.40, quand même…)

Belles bosses jusque Malacatan.


Ah tiens, un camion renversé sur le bord de la route. Le deuxième en quelques jours. Cette fois ci encore, plein de monde est là pour récupérer la cargaison.

Quelques bonnes montées après Malacatan, j’attaque le gros morceau: 19.8 km à 8.8% en moyenne. La plus grosse côte de ma vie. Les mototaxis surchargés en chient.


Et moi aussi. Ça monte, et pas à-peu-prés. Passages à 14% assez fréquents, 16% des fois. 9-10 en général.


Je fais quelques pauses pour demander de l’eau, et engloutir des trucs sucrés. Quelques kilomètres avant la fin je manque de défaillir. En ce lendemain de veille j’ai quand même peu d’énergie.

L’altitude apporte une certaine fraîcheur. Ça fait du bien mais c’est presque un peu trop! (Jamais content, hein)

On finit même par avoir la tête dans les nuages.


Qu’est ce que c’est long, 100 mètres! La distance défile au compte-gouttes sur le Garmin. 

Mais on finit par arriver! Hourra!



Me voilà en ville, passé 17h. Petit arrêt dans une panaderia, et je trouve un hotel. Pas donné, le grand luxe avec douche avec eau chaude. Mais pas l’énergie ni l’envie de chercher plus.

La madame de l’hotel me fait cuire mon riz. Muchas gracias.

Bonne première nuit guatémaltèque!

Publicités

3 réflexions sur “Mardi 11 Juillet 2017: Guatemala, le pays qui monte (Tapachula – San Marcos)

  1. salut rémi. On est content de te voir en meilleure forme. D’aprés ce que tu nous indique, c’est pas de la plaine. Une ville à 2000 m ça fait haut! Comme le Tour de France, le plus dur à la fin! au plaisir de te lire!

  2. Wow, bravo! 2700m de dénivelé, c’est quelque chose! J’en ai fait 351 aujourd’hui et c’était assez pour moi! Il faut dire que j’ai fait du vélo de montagne à Bromont. Après une montée à jambe, j’ai décidé de profiter de mon billet de remonte pente.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s