Mercredi 5 Juillet 2017: Acayuac (Catemaco, VER – Nuevo Morelos, VER)

Strava: https://www.strava.com/activities/1070879601/shareable_images/map_based?hl=en-US&v=1499368024

Journée active, plus de 140 km. Pas super intéressante par contre.


Matin relativement frais (en-dessous de 20 degrés, je dirais): ça fait du bien!

Je me fais pisser dessus par un écureuil alors que je déjeune sous un arbre face au lac. Ah l’enfoiré! Bon, heureusement seulement quelques gouttes m’ont atteint.

8h15: gonflage de pneu arrière. Il commence à en avoir un coup dans l’aile. Je me demande si je pourrais pas le faire rechaper dans une « Vulkanizadora ». Il a encore 3000 km à tenir…heureusement j’ai celui de rechange au cas où. 

Belle montée depuis Catemaco, super paysage au bord du lac. Grand soleil.

Pas grand chose à signaler. Mon appareil photo décide d’aller embrasser le sol en passant sur une saloperie de « tope ». Heureusement il est solide.

Malgré le dénivelé non-négligeable de la première partie j’atteins Acayucan un peu après midi. 

Missions habituelles en ville. Pas vu de chorizo au marché, je désespère. Les boucheries ne vendent que du frais, et me disent d’aller au supermarché si je veux du sec. Je regrette de ne pas en avoir acheté la fois où j’en avais vu au bord de la route.

Pause internet dans le parking d’un hotel quatre étoiles. Rodrigo de Warmshowers peut m’accueillir après-demain a priori, ça va faire du bien de souffler un peu avant le Guatemala. 

Medio-pollo et tortillas, je me pète le bide pour 72 pesos.

J’attaque la route 185 qui me mènera pas loin de la côte Pacifique. Je suis sur l' »istmo ». Petit vent de dos sur quelques kilomètres sud-ouest, youhou!

Y’a pas grand chose sur cette route. Grosse route à bosses, droite. Je retrouve quelques équipages remorqués arrivant des États-Unis. Je me demande si certains m’ont déjà doublé deux fois sur deux trajets différents ou pas.

Je suis assez fatigué et tanné. Je pousse jusqu’à Nuevo Morelos, où je suis vers 17h. Glace et la madame du dépanneur de la station service me dit que je peux camper sur l’espace derrière le magasin, sorte de gros stationnement. C’est grand, désert, relativement confortable mais proche de la route. 

Pas envie de chercher plus loin. Je m’installe. En fait, vu le concert de Jacobs, c’est quand même un spot de merde. Pourvu que le trafic nocturne soit clément. Et vivement la fin du pétrole. 

Bonne nuit sur la route.

Publicités

2 réflexions sur “Mercredi 5 Juillet 2017: Acayuac (Catemaco, VER – Nuevo Morelos, VER)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s