Dimanche 2 Juillet 2017: Costa Esmeralda y doble semi remolque (San Pablo, VER – Villa Rica, VER)

Belle journée commencée un peu tard: pluie au réveil. Bien dormi, pas de clébard et les fourmis étaient occupées par les serviettes imbibées de bouillon renversé hier. Seul bémol: les grondements de frein moteur « Jacob » dans la descente voisine. Européens, imaginez une Harley sans pot d’échappement qui fait le plus de bruit possible, multipliez par 4 pour obtenir un V8 de camion américain, et voilà. Nico, je te laisse expliquer le principe en commentaire, si tu lis cet article.

Sur la route vers 9h. La pluie s’ est arrêtée. Il fait gris et l’humidité et la température sont supportables. Je ferme même mon maillot à un moment, c’est dire.

C’est dimanche matin mais la route est quand même active. Je partage avec des putain de doubles semi-remorques de merde. Deux remorques d’affilée sur des routes pareilles, on n’a pas idée. 

Statistiquement je dirais environ une moitié des conducteurs de ces saloperies sont soit incompétents soit égoïstes au point de ne pas considérer la vie des autres. Plusieurs sont patients et attendent un moment propice pour dépasser. D’autres en ont rien à foutre et font déjà beaucoup (dans leur tête) en klaxonnant ou mettant un coup de Jacob avant de manquer de me rouler dessus.

L’arrière des double-monstres dit « attention, double semi remorque »…mais c’est sur le volant que ça devrait être marqué,  bordel.

Bref. Encore des saloperies. Fourmis, chiens errants et conducteurs de double-semis fous: allez chier.

Bosses jusqu’à rejoindre la Costa Esmeralda, zone balnéaire où le trafic est un peu plus modéré par des « topes », dos d’âne où la mort est certaine s’il est franchi à plus de 5 km/h. Hotels et pizzerias pour gringos. Je m’arrête pas pour du wifi, les conditions sont bonnes, j’ai même une petite brise avec moi.

Un petit raccourci me permet de court-circuiter une quinzaine de kilomètres de la grosse route. Par contre y’a aussi quelques kilomètres en galets, bonjour la misère. 

Pause à Emilio Carranza pour manger. La fermeture de mon maillot ne veut rien savoir. Bedaine pour tout le monde. Pas super classe.

Je reprends la route pour une cinquantaine de bornes: vers 16h je tombe sur un site archéologique. Faut grimper, mais comme dit l’autre, doit y avoir une belle vue, de là-haut.

Ça valait le coup. J’arrive à la fermeture et le mec me dit de dégager. Je lui dis que je suis monté en vélo. Un couple prend ma défense et finalement je peux faire un petit tour rapide. Muchas gracias amigo y amiga.

En redescendant je tombe sur Pedro, du site archéo, qui ferme la porte. Je lui demande où je pourrais camper par ici.

Il m’emmène au restau de plage de sa femme dans le petit village balnéaire du coin. Bon, y’a pas grand place, plein de monde autour…j’aime pas l’endroit. Mais j’ai pas envie de chercher plus loin. Et qui dit plage dit douches.

Je me prépare à aller à la douche. Maillot rose ouvert, bon plan pour attirer des homo en rut: un mec me drague. No gracias amigo, disculpame.

Douche, restau avec Pedro (un peu cher, prix plage j’imagine), tour dans le bled pour ne pas trouver de wifi, montage de tente.

Bonne nuit a la playa.

Publicités

Une réflexion sur “Dimanche 2 Juillet 2017: Costa Esmeralda y doble semi remolque (San Pablo, VER – Villa Rica, VER)

  1. aha ouais, je lis. quotidiennement 🙂
    mais pas prolixe, comme d’hab
    (sinon, donc, le Jacob, du nom de l’inventeur, c’est le système de frein moteur très efficace sur les camions, qui force l’ouverture des soupapes d’échappement et diminue la compression. bref, bruyant, sur les vieux bahuts)
    bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s