Mercredi 28 Juin 2017: mi casa su casa (Soto la Marina, TAM – Petit bled sans nom sur la carte, TAM)

Belle journée mexicaine. Traversée du désert, mais un peu plus dense qu’hier, dans la matinée. 

Je salue mes hotes et pars. Muchas gracias!

La prochaine ville, Aldama, est à 112 km. Pedalamos.

Je recroise Roman sur la route. La bécane semble tourner comme il se doit!

Merde, mon autre porte-gourde a pété aussi. Camelote. Bon, ça tient encore à moitié, on va faire attention.

Contrairement à hier, Éole est de la partie. Sud-est comme toujours. Les premières heures sont relativement relax mais rapidement il faut se battre.

Je fais la même erreur « nourriture » qu’hier…bah, j’ai plein de vieux trucs à finir de toutes façons. 

J’arrive sur la partie de la route un peu plus vieille. Fini le bel accotement. Oeil-dans-le-rétro attitude.

Capital de sympathie cyclotouristique maximal. Au moins 20 coups de klaxon d’encouragements sur la journée. 

Aldama! Pas de porte-gourde au petit atelier local. 1 kg de tortillas et du fromage frais achetés en ville, par contre.

15h40. Je quitte le bourg, pas envie de glander jusqu’au « couvre-feu ». 

Ah, j’oubliais: finie la platitude, j’ai maintenant droit à quelques petites côtes pour briser la monotonie. Montées-descentes pour rejoindre la route qui longe (de loin) la côte. 

Effort à contrevent. Je finis par atteindre le petit bled dont j’ai zappé le nom et qui n’est pas nommé sur ma carte. Misère pour chercher où camper. Et alors que je me dis que je vais juste aller dans la campagne sans m’emmerder, je demande à deux gars s’ils savent où je pourrais camper. Un des deux me dit que y’a pas de problème, j’ai qu’à le suivre.

Rafael, mon bienfaiteur du jour, m’emmène à une maison qu’il vient d’acheter mais n’occupe pas (encore?)

Muchas gracias Rafael. Me voilà avec un toit pour la nuit. Il y aun bon contraste avec la Virginie, et ça fait du bien.

Rafael fait germer des noix de coco pour transplanter des arbres. Trop classe. 

Voilà, après l’avoir entendue de vive voix, « tu casa » résonne différemment. Va falloir faire gaffe, je vais finir par croire en l’espèce humaine. Ou pas.

Bonne nuit avec les noix de coco.

Strava: https://www.strava.com/activities/1059853573/shareable_images/map_based?hl=en-US&v=1498759534

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s