Samedi 27 Mai 2017: rencontres pennsylvaniennes (Bald Eagle State Forest – Hollidaysburg)

Remballe relativement tôt pensant qu’il va pleuvoir…mais non, ou à peine. Sur la route vers 7h20.

Route champêtre sympa jusque State College. Ghost bike. 

State College est la ville de l’université de Pennsylvanie: « Penn State University », assez connue.

Petit tour dans la ville et sur le campus encore à moitié endormis. Vraiment impressionnante, l’université. Campus gigantesque.

Cap au sud-ouest, pour changer. Routes plutôt calmes et sympa. Je roule pas trop mal (entendez lentement mais sûrement).

Marrant: comme au sud du Québec, Franklin et Huntingdon sont collés ici aussi.

Petite pause en bas d’une côte. Deux gars en pickup s’arrêtent pour causer:   « Snuffy » Roger et Tim. Roger est à la retraite et Tim a encore 13 jours à tirer…ils était/sont gardiens de prison. On cause des routes, du coin, ils me donnent des bonbons. On a bien causé, ça fait plaisir.

Je continue et attrape une piste vers Williamsburg. Alors que je regarde la carte à l’entrée de la piste, Charlie, de Philadephie, assistant social d’école à la retraite, m’aborde. On jase sur tout le trajet. Vélo surtout, et autres. Lui est dans le coin pour un festival de musique folk.

On se sépare à Williamsburg. Bouffe pour moi. Jim, 76 ans mais qui les fait vraiment pad, m’aborde, l’air fasciné. On cause de plein de trucs, de plein de détails logistiques. Il voudrait essayer. Il repart avec l’adresse de ce blog. Hello Jim! Go for it!

Poubelles maigres et je repars. 87 km à la mi journée, incluant 15 km de détour universitaire, c’est pas mal. Je cherche une douche, je voudrais prendre le temps.

Je tombe sur le Canoe Creek State Park. Alleluia, des douches! Hum, la saison commence juste, le chauffe-eau n’est pas en service. Mais Mrs Davis, Ranger, se démène pour trouver le gars qui sait comment faire. Je cause avec elle pendant qu’on attend, voyage, éolien. Sympathique madame, me demande aussi l’adresse bloguesque. Je vais faire des cartes de visite. Hello Mrs Davis. Thanks again. Now my hair does not feel like a bunch of greasy goo anymore! 

Hollidaysburg. 2$75 pour une laveuse, je passe mon tour. Me faire voler, non merci.

Un petit bout d’une autre piste de chemin de fer et j’arrive au bord d’un réservoir d’eau potable. C’est public, deux gars un peu pathibulaires sortent de l’enceinte où le panneau dit « no trespassing ». D’après eux personne ne vient jamais ici. Parfait pour cette nuit!

Mon téléphone chauffe bizarrement et ma batterie de secours est vide. Ne vous étonnez pas trop en cas de silence radio.

Publicités

2 réflexions sur “Samedi 27 Mai 2017: rencontres pennsylvaniennes (Bald Eagle State Forest – Hollidaysburg)

  1. Coucou Rémi et merci, nous sommes bien contents de prendre le train en marche et de te suivre à la trace. Bises du Nord, Vv

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s