Mardi 23 Mai 2017: train-train

Sur la route vers 7h40. Grand beau temps, vent de face. Je roule bien le matin. 


Angoisse parce que mon téléphone semble charger seulement par intermittence. Je dépanne la situation et conclus à la non-fiabilité de ma lampe-chargeur qui aurait pris l’humidité. « Encore une cochonnerie allemande hors de prix même pas fiable », me dis-je alors que la situation semble revenir à la normale quand je charge l’appareil éteint, et non allumé. Finalement c’est plutôt la cochonnerie coréenne sur laquelle je tape ces lignes qui semble faire des siennes. Bref, roule ma poule.

Longue pause pour essayer de résoudre le problème des photos de ce blog. Désolé Maman. Je sais pas, marche pas.

Autre longue pause au petit musée du chemin de fer de Central Square (tu parles d’un nom de village, tiens. Les mecs se sont dits: okay les gars, on l’appelle comment le village? Carré Central, c’est pas mal, non? »). Gene (diminutif de Eugene, prononcer respectivement « Djiine » et « Ioudjiine »), né en 1953, avec de la famille en France (pas saisi le degré de parenté), me raconte tout sur toutes les machines exposées ici et sur le chemin de fer dans la région. Super! Il me lâche un « aurevoir » en français dans le texte quand je décolle. Aurevoir, Gene!

Je décide de ne pas traverser Syracuse. Pas envie d’aller me battre dans la grosse ville. Alors je contourne.

Arrêt-bouffe tardif au bord du Erie Canal, à Baldwinsville. Je me suis fait plaisir, fromages en tous genres. Je fais un brin de toilette à un robinet, et fais sécher la tente. 

En repartant, boum, une madame (disons 30 ans) est étalée par terre, une mamie à son chevet. Elle vient de tomber. Je la mets en PLS. Elle a pas l’air claire, elle comprend pas grand chose et répond de manière inintelligible. Ça ressemble à un coup de chaleur. La mamie appelle l’ambulance. Je fais de l’ombre. Elle veut pas d’eau. Elle s’assoit. Et boum, d’un coup…

…elle se lève, dit que ça va, et part en marchant. La mamie et moi on essaye de la retenir, mais elle est décidée. Je lui dis que les ambulanciers ont pas besoin de savoir qu’elle a pris une trop grosse dose, elle s’en fout, elle trace. Bon, bah c’est tout. L’ambulance se pointe, on lui dit vers où aller, et voilà. Madme droguée bizarre, puisses-tu aller bien.

Route de merde pour rejoindre Skaneateles. Enfin, belle route, mais festival de connards pressés de l’heure de pointe. Et pas d’accotement. Bref.

Trempette dans le lac. Un pêcheur me recommande le débarcadère pour camper. J’y vais mais trop de monde pour moi. Je prête mon appareil photo à un plaisancier pour qu’il puisse vérifier un truc sous sa coque.

Je fais la connerie de prendre un raccourci à travers un aérodrome. « Trespassors will be prosecuted, blablabla » dit le panneau. Moi: « boarf ».

Je longe la petite piste, sur un chemin annexe. Ah tiens, un zinc atterit. Merde alors, pas si inutilisé que je le pensais, cet aérodrome. Faut dire que ça pue pas mal le fric par ici: cramer du pétrole dans les airs, c’est un bon moyen de le dépenser. 

Bref. J’emprunte un bout de piste entre deux avions et file sans demander mon reste, la conscience peu tranquille. Être reconduit à la frontière, ça, ce serait la honte! Surtout pour 1 km économisé.   

Je pousse jusqu’à la prochaine State Forest, où j’arrive rincé. Bonne nuit.

Publicités

10 réflexions sur “Mardi 23 Mai 2017: train-train

  1. Content de voir que t’as passé la frontière mais bordel tu vas trop vite!! jamais on se croisera au Nicaragua si tu gardes cette cadence là haha (après des grosses galères – Opodo = escrocs – j’ai pu chopper un billet + le droit de poser un pied à Houston pendant 2h). Bref, à dans deux mois si tu ralentis, je te tiens au courant 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s