Dimanche 7 Juin 2015: Île d’Orléans

L’île d’Orléans, cette bande de terre au milieu du fleuve, collée à la ville de Québec, haut lieu des fraises de la province, un bien bel endroit, assez réputé pour être accueillant pour les cyclistes…

Ce dimanche dans la capitale était l’occasion d’aller en faire le tour. Je l’avais déjà fait, il y a un moment, en bagnole, et en hiver il me semble. Cette fois, je suis évidemment à vélo, accompagné de Nico et chargé de mes bouquins de la bibliovente.

On part vers 10h, et on descend vers le fleuve pour rejoindre la piste cyclable coincée entre la route 132 et l’autoroute. Super-champêtre. Mais la piste est confortable, peu d’intersections, ça roule. On l’emprunte jusqu’à l’entrée du pont qui nous mène vers l’île.

On est des rebelles donc on ne prend pas le trottoir. On aurait peut-être dû: il est en bon état, et il y a pas mal de trafic.

On tourne à droite, jusque Sainte-Pétronille, charmant petit bled, avec vue sur la ville de Québec. Quelques photos au bord de l’eau, et on repart, à travers les bois et les petites montées.

Le trafic se densifie au cours de la journée. Pourquoi n’y a-t-il pas un péage pour les visiteurs de l’île? Il y a clairement trop de bagnoles et de motos ici.

Bref, on profite quand même des belles vues sur le fleuve. On s’arrête pour pique-niquer sur les rochers, pour voir les bateaux passer, pour acheter du beurre d’érable. C’est cool.

On repasse le pont, par le trottoir cette fois. Fait rarissime, j’ai une crevaison…qui se déclare sur le pont, d’ailleurs. Pas cool, pour réparer. On descend et s’abrite derrière la glissière de sécurité pour redonner vie à Tornado.

J’aimerais repasser chez le vélociste qui m’a vendu un rétroviseur hier…il est de mauvaise qualité et je suis un peu déçu. Comme ça ferme à 5h, on cravache un peu pour arriver à temps. Dur dur, les montées de Québec, surtout avec les 10 kg de bouquins dans la sacoche…

Finalement, ça n’aura servi à rien, ils ne peuvent pas le modifier, mais moi je ne veux pas qu’ils me le reprennent. Bref, on va boire un thé et manger du gâteau, pour la peine.

Je me sépare ensuite de Nico, pour aller prendre la promenade Champlain, autre piste cyclable pas trop mal (sauf les trucs ridicules aux intersections), pour aller à Sainte-Foy attraper mon covoiturage. Le Québec est petit: mon chauffeur connaît un de mes collègues! Il conduit un pickup manuel, comme quoi tout arrive. Allez, c’était cool, ce week-end, maintenant on rentre à Montréal.

Le parcours sur Strava: https://www.strava.com/activities/320821649

Publicités

Une réflexion sur “Dimanche 7 Juin 2015: Île d’Orléans

  1. pôv Félix Leclerc, affublé d’une autoroute…il a écrit une si belle chanson sur l’île d’Orléans! ça me fait tout drôle et bien plaisir de la visiter en images, sur ton porte-bagage, (et sur celui de Nico) Tchüss!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s